Tour de France à la Voile: De l’art de bien changer de spi / 21 juillet 2012

juillet 22, 2013 8:56
More videos
   

Pour réussir cette étape raccourcie entre Roses et Gruissan, il fallait changer de spi au bon moment. Les hommes de Franck Cammas l’ont compris, ils remportent leur 4e ralliement à la barbe de Courrier Dunkerque. Ceux de Sodebo aussi, ils étaient mal partis mais complètent le podium grâce à une bonne manœuvre.

La flotte est d’abord partie au moteur de Roses pour rallier le port catalan de Selva, à 41 milles de l’arrivée. Le départ est lancé là, dans six nœuds de nord-est. Un bord de près pour se dégager de la baie, une bouée de dégagement enroulée en premier par Courrier Dunkerque et c’est parti sous spi jusque Gruissan.

On voit d’abord les spis de capelage se gonfler. Le vent thermique monte jusque 15 nœuds mais refuse plus que prévu : il influe les choix de voiles. Les concurrents réagissent en remplaçant les spis de capelage par les grands spis, puis les affalent pour repasser sous spi de capelage.

C’est en anticipant ce changement que Sodebo (Thomas Coville n’était pas à bord pour ce ralliement, ndlr) revient sur la tête de flotte. « Nous avons été les premiers à repasser sous petit spi et c’était très payant, » explique le barreur Mathieu Richard. « La brise est rentrée vers 14h et on n’arrivait plus à faire la route directe vers Gruissan sous grand spi. Sous petit spi, nous faisions la même vitesse que les autres mais on allait droit vers l’arrivée. Ça nous a permis de passer troisièmes. »

Autour de 16h, autre changement, cette fois en faveur de Groupama 34. « Courrier Dunkerque était en tête, » reconnaît Cammas, « on a pu attaquer en changeant de spi avant eux et en faisant un décalage au vent. On les a passés sur ce changement de spi, ce décalage. »

C’est dans ces manœuvres de voile d’avant que tout s’est joué aujourd’hui : la victoire de l’équipage de Cammas, la deuxième place de celui Daniel Souben qui le rapproche à 7 points du deuxième au général et 5e aujourd’hui, Bretagne Crédit Mutuel Elite, la troisième place de Sodebo. Les amateurs de Normandie prennent une très belle 4e place — ils accueillaient trois navigatrices aujourd’hui à bord, dont la Figariste Claire Pruvot !

Le temps de ranger ces spis qui ont beaucoup servis et les 12 teams courront trois parcours techniques demain devant Gruissan.